Les Névralgies Cervico-Brachiales ou NCB

La névralgie cervico-brachiale est une affection douloureuse qui résulte de l'irritation ou de la compression des racines nerveuses cervicales, principalement au niveau des vertèbres C5 à C7 de la colonne cervicale. Cette condition se caractérise par une douleur qui irradie du cou vers le bras, souvent accompagnée de sensations de picotements, d'engourdissements ou de faiblesse musculaire, l'épaule ou la main. En ostéopathie, en étiopathie et en chiropractie, cette condition est souvent abordée à travers une approche holistique qui prend en compte les interactions complexes entre les structures anatomiques, les systèmes physiologiques et les facteurs émotionnels.

Compréhension Ostéopathique de la Névralgie Cervico-Brachiale encore appelé NCB

L'ostéopathie considère que la névralgie cervico-brachiale peut résulter de divers facteurs, notamment des traumatismes, des hernies discales cervicales, des déformations dégénératives de la colonne vertébrale ou des tensions musculaires chroniques. Les déséquilibres posturaux, les tensions musculaires et les restrictions articulaires dans la région cervicale sont également des éléments pris en compte dans l'approche des différentes techniques manuelles (ostéopathie, étiopathie et chiropractie). Ces facteurs peuvent contribuer à la compression des racines nerveuses cervicales, entraînant les symptômes caractéristiques de la névralgie cervico-brachiale.

Évaluation de la Névralgie Cervico-Brachiale

L'évaluation ostéopathique de la névralgie cervico-brachiale commence par une évaluation approfondie de la posture, de la mobilité articulaire et des tensions musculaires dans la région cervicale. Les ostéopathes utilisent des tests spécifiques pour identifier les zones de compression nerveuse, les restrictions de mouvement et les déséquilibres posturaux qui pourraient contribuer aux symptômes de la névralgie cervico-brachiale. Cette évaluation permet de personnaliser le plan de traitement en fonction des besoins individuels de chaque patient.

Le Traitement

Les approches ostéopathiques de traitement de la névralgie cervico-brachiale visent à soulager la compression nerveuse, à restaurer l'équilibre musculo-squelettique et à améliorer la mobilité des structures cervicales. Voici quelques-unes des techniques ostéopathiques couramment utilisées :

  • Correction des déséquilibres posturaux : Les ostéopathes utilisent des techniques manuelles pour corriger les déséquilibres posturaux qui peuvent contribuer à la compression nerveuse dans la région cervicale. Cela peut impliquer des ajustements vertébraux, des manipulations douces et des techniques de relâchement myofascial pour réaligner la colonne vertébrale et améliorer la posture.
  • Libération des tensions musculaires : Les techniques ostéopathiques de relâchement musculaire visent à réduire les tensions musculaires dans la région cervicale et à soulager la compression des racines nerveuses. Cela peut être réalisé à travers des techniques de massage, d'étirement et de relâchement myofascial ciblant les muscles du cou, des épaules et du bras.
  • Mobilisation articulaire : Les techniques de mobilisation articulaire sont utilisées pour restaurer la mobilité des articulations cervicales et pour soulager les restrictions de mouvement qui pourraient contribuer à la compression nerveuse. Cela peut aider à améliorer la circulation sanguine, à réduire l'inflammation et à favoriser la guérison des tissus.
  • Stimulation neurovasculaire : Certains ostéopathes utilisent des techniques de stimulation neurovasculaire de type réflexe pour améliorer la circulation sanguine et lymphatique vers les structures nerveuses. Cela peut aider à réduire l'inflammation, à favoriser la récupération des tissus endommagés et à atténuer les symptômes de la névralgie cervico-brachiale.

Traitements Associés

En plus des interventions ostéopathiques, d'autres modalités de traitement peuvent être recommandées pour la gestion de la névralgie cervico-brachiale. Parmi celles-ci, on retrouve :

  • Physiothérapie : Des exercices de renforcement musculaire, d'étirement et de mobilisation peuvent être prescrits pour améliorer la stabilité de la colonne cervicale et réduire la compression nerveuse.
  • Acupuncture : La stimulation des points d'acupuncture peut aider à soulager la douleur et à améliorer la circulation énergétique dans la région cervicale, complémentant ainsi les traitements ostéopathiques.
  • Massages : Différents types de massage peuvent aider à restaurer l'alignement vertébral en éliminant les contractures musculaires et à soulager la compression nerveuse dans la région cervicale, offrant une approche complémentaire aux traitements ostéopathiques.
  • Différentes autres techniques : Certaines techniques utilisant les champs magnétiques pulsés, la mil-thérapie également déjà évoquée dans un article, les infrarouges lointains, la cryothérapie ou le système scénar très performant également peuvent contribuer à renforcer le traitement ostéopathique, étiopathique ou chiropractique d'une manière indéniable

Conclusion

En conclusion, l'ostéopathie, l'étiopathie ou la chiropractie offrent une approche complète et holistique pour évaluer et traiter la névralgie cervico-brachiale, en prenant en compte les déséquilibres musculo-squelettiques, les restrictions articulaires et les tensions nerveuses qui peuvent contribuer à la condition. En combinant des techniques manuelles douces avec d'autres modalités de traitement, ces différentes thérapies manuelles peuvent aider les patients à soulager la douleur, à améliorer leur fonctionnement et à retrouver une meilleure qualité de vie.

À lire également

Les colopathies fonctionnelles

Date : Publié par Tags : , , ,
Les différents traitements naturels utilisés pour améliorer les colopathies fonctionnelles, pathologies touchant plus particulièrement les jeunes et les femmes. L'aspect alimentaire est à prendre en compte en priorité mais aussi d'autres approches qui peuvent être décisives dans l'amélioration de la symptomatologie.

La douleur de la hanche

Date : Publié par Tags :
Comment traiter la douleur de la hanche ou coxalgie par des méthodes naturelles comme l'ostéopathie ou l'étiopathie, l'homéopathie, l'acupuncture classique ou l'auriculothérapie, non invasives et améliorer ainsi son périmètre de marche. Utilisation également du PRP ou de l'acide hyaluronique.