Les colopathies fonctionnelles

Date : Publié par Tags : , , ,

Les colopathies fonctionnelles

On parle également de "colon irritable" ou d' "intestin irritable". Le tableau clinique est diversifié, des douleurs abdominales associées ou non à du météorismes "gaz" avec tendance à la diarrhée ou la constipation ou les deux en alternance.

Les conditions de stress amplifient la symptomatologie. Les colopathies fonctionnelles touchent plutôt les jeunes et les femmes.

On pose bien sûr le diagnostic après avoir éliminé toutes les causes graves (lésions organiques, inflammatoires ou parasitaires par exemples) par des examens appropriés comme la recherche de sang dans les selles, lavement baryté à double contraste (radio), rectoscopie, scanner ou IRM abdominale pour aller plus loin ...

Traitements:

  • Aspect alimentaire

Il est intéressant dans le cas des colopathies fonctionnelles de faire une analyse approfondies des intolérances alimentaires. Il existe un examen pour cela qui est l' "imupro 270" et qui permet en outre de voir s'il y a une intolérance à l'histamine et de repérer également la présence d'anticorps anti-candidas.

Il faudra alors éliminer les aliments qui répondent positivement pendant un certain temps avant de les réintroduire très progressivement. L'alimentation devra bien sûr être équilibrée et adaptée.

  • Les oligosols

En particulier Manganèse Cobalt

  • Des remèdes homéopathiques à déterminer

En priorité des remèdes de fonds, il n'est pas possible ici de les lister car trop nombreux. La consultation d'un homéopathe est indispensable pour déterminer le bon remède à la bonne dilution !

  • L'auriculothérapie et la sympathicothérapie

 

  • L'approche ostéopathique 

Il existe des manoeuvres réflexes spécifiques, comme le traitement de la zone de l'estomac, celle du duodénum, le caecum à droite et le sigmoide à gauche. Bien sûr tout cela sera traité en douceur vu la réactivité très importante de ces patients ayant ce troubles.

  • Les techniques de biorésonances pourront elles aussi être considérées. La Mil-thérapie déjà abordé également.

 

  • Et également la gestion du stress en utilisant l'hypnose classique ou une nouvelle technologie "neuroptimal"

 

 

À lire également

La douleur de la hanche

Date : Publié par Tags :
Comment traiter la douleur de la hanche ou coxalgie par des méthodes naturelles comme l'ostéopathie ou l'étiopathie, l'homéopathie, l'acupuncture classique ou l'auriculothérapie, non invasives et améliorer ainsi son périmètre de marche. Utilisation également du PRP ou de l'acide hyaluronique.