La lombo-sciatique aiguë

Date : Publié par Tags : ,

La lombo-sciatique est un syndrome douloureux irradiant le long du parcours du nerf grand ischiatique appelé plus communément nerf sciatique. La douleur survient instantannément ou progressivement suite à un faux mouvement ou une mauvaise position, elle est localisée au niveau de la région lombaire et dans la zone fessière, elle peut irradier en arrière de la jambe et descendre jusqu'au pied. 

L'examen révèle une grande sensibilité à la pression au niveau des lombaires basses mais aussi à l'émergence du nerf sciatique au niveau médio-fessier (signe de Valleix). On peut constater également une réduction des réflexes ostéo-tendineux et un déficit de l'extension ou de la flexion de l'articulation.

La lombo-sciatique peut-être due à un conflit entre le disque intervertébrale et la racine du nerf. Elle peut-être l'expression d'une hernie discale mais aussi d'un processus dégénératif arthrosique. Mais le plus souvent, il s'agit d'un problème mécanique réversible, plus précisément blocage de la lombaire en rotation, flexion et/ou extension. 

Si la lombo-sciatique est persistante au traitement ostéopathique ou allopathique, des examens complémentaires devront être réalisés comme un scanner ou un IRM.

Traitements :

  • manœuvres ostéopathiques afin d'ajuster la vertèbre et de la libérer du blocage mécanique
  • utilisation de méthodes physiques comme la mil-thérapie ou la scénar thérapie pour abaisser la douleur et désenflammer la zone en profondeur
  • massage léger en utilisant des huiles essentielles adaptées
  • en homéopathie, certains remèdes peuvent compléter le traitement
  • l'acupuncture peut-être également très efficace 
  • antiinflammatoires par voie orale ou infiltrations dans certains cas rebelles

Attention à la sciatique paralysante avec perte de sensibilité, il peut s'agir d'une urgence médicale ! 

À lire également

Les colopathies fonctionnelles

Date : Publié par Tags : , , ,
Les différents traitements naturels utilisés pour améliorer les colopathies fonctionnelles, pathologies touchant plus particulièrement les jeunes et les femmes. L'aspect alimentaire est à prendre en compte en priorité mais aussi d'autres approches qui peuvent être décisives dans l'amélioration de la symptomatologie.

La douleur de la hanche

Date : Publié par Tags :
Comment traiter la douleur de la hanche ou coxalgie par des méthodes naturelles comme l'ostéopathie ou l'étiopathie, l'homéopathie, l'acupuncture classique ou l'auriculothérapie, non invasives et améliorer ainsi son périmètre de marche. Utilisation également du PRP ou de l'acide hyaluronique.